Secteur, tarifs... : que prévoient les nouvelles règles d'affichage obligatoire au cabinet ?

Secteur, tarifs... : que prévoient les nouvelles règles d'affichage obligatoire au cabinet ?

21.09.2018

Depuis début juillet, les règles sur les informations devant obligatoirement être affichées par les médecins dans leur cabinet ont changé. Le texte précise les mentions obligatoires (secteur, tarifs...) mais aussi les endroits où ces affiches doivent être apposées. Cette modification ne doit pas être prise à la légère : les autorités ont prévenu le Conseil de l’Ordre qu'elles intensifieront les contrôles.

  • Salle d'attente

L’information du patient ne commence pas au début de la consultation, mais dans la salle d’attente. De nouvelles règles concernant les renseignements à afficher obligatoirement dans les cabinets médicaux sont entrées en vigueur le 1er juillet. Elles avaient été définies dans un arrêté publié le 30 mai dernier. Décryptage de ce texte digne des plus grandes pages de la littérature administrative.

Tout d’abord, les personnages. L’arrêté s’applique à tous les professionnels de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Internes

Tollé après la nouvelle procédure de choix imposée aux internes de médecine générale d'Ile-de-France

La semaine dernière, une vingtaine de chefs de pédiatrie d’Ile-de-France s’alarmaient d'une possible crise sanitaire liée au manque d’internes de médecine générale dans leur service pour le...Commenter

[Enquête] Généralistes, connaissez-vous les compétences des autres professionnels de santé ?

Enquête

Alors que la médecine générale traverse une crise démographique sans précédent, les pouvoirs publics veulent encourager les délégations de... 5

L'AP-HP veut héberger des généralistes pour les patients ne relevant pas des urgences

Médecin généraliste en consultation

Pour répondre à la crise des urgences, l'AP-HP compte sur les médecins de ville. Dans un communiqué diffusé vendredi dernier, l'AP-HP fait... Commenter

LE CNGE S’EN PREND À L’ALCOOL Abonné

Verre de vin

Après son avis de juin dernier sur le repérage nécessaire des usages d’alcool à risque, le conseil scientifique du CNGE poursuit cet... Commenter

Pédiatrie ÉVALUER ET TRAITER LA DOULEUR DE L'ENFANT Abonné

Echelle douleur

En 20 ans, la reconnaissance et la prise en charge de la douleur l’enfant ont fait des progrès considérables. L’arsenal thérapeutique... Commenter