Un contrat de solidarité territoriale pour donner un coup de main en zone sous-dotée

Un contrat de solidarité territoriale pour donner un coup de main en zone sous-dotée

08.06.2018

Le contrat de solidarité territoriale des médecins (CSTM), qui permet à un praticien de prêter main forte au moins dix jours par an en zone sous dotée en contrepartie d'honoraires majorés, n'a été signé que par une trentaine de candidats. Ce dispositif solidaire et financièrement non négligeable propose pourtant un cadre à l'exercice détaché plébiscité par les pouvoirs publics.

  • Visite

Tous volontaires ? Médecins candidats à l’installation, débutants libéraux, praticiens expérimentés, généralistes ou spécialistes, il s’agit à la signature de ce contrat de faire œuvre solidaire non bénévole. Le Contrat de solidarité territoriale des médecins (CSTM) assoupli par la dernière convention médicale s’adresse en effet à des praticiens conventionnés non installés en zone sous dotée qui s’engageraient à réaliser au moins dix jours d’exercice par an...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter