FMC Troubles du sommeil en médecine générale | Le Généraliste, page 3

FMC Troubles du sommeil

111 articles

Repères patient - BPCO: pourquoi il faut être observant-1
FMC02.10.2015

Repères patientBPCO: pourquoi il faut être observant

Abonné

Cela peut sembler paradoxal : les patients ayant une maladie sévère sont les moins observants. Pourtant, le bénéfice du traitement est démontré…Commenter

Repères patient - Comprendre le sommeil-1
FMC25.09.2015

Repères patientComprendre le sommeil

Abonné

Comprendre la physiologie du sommeil, ses caractéristiques individuelles, est indispensable pour en comprendre les pathologies. Environ 20 % de la population souffre d’insomnie chronique et 10...Commenter

FMC05.06.2015

ZappingGare au valproate chez les femmes !

Abonné

En raison du risque tératogène inhérent aux spécialités à base de valproate et dérivés, l’ANSM vient d’annoncer un renforcement des conditions de prescription et de délivrance de ces médicaments en...Commenter

Pneumologie - LA SPIROMÉTRIE INFLUENCE-T-ELLE LA MOTIVATION AU SEVRAGE TABAGIQUE? -1
FMC06.03.2015

PneumologieLA SPIROMÉTRIE INFLUENCE-T-ELLE LA MOTIVATION AU SEVRAGE TABAGIQUE?

Abonné

Lors du 9e Congrès de Médecine Générale sera présenté sous forme de poster un travail étudiant l'impact motivationnel de la spirométrie réalisée par le médecin généraliste à son cabinet, chez des...Commenter

Recherche en médecine générale - ASTHME ET ADOS : LA RÈGLE DE L’INOBSERVANCE-1
FMC20.02.2015

Recherche en médecine généraleASTHME ET ADOS : LA RÈGLE DE L’INOBSERVANCE

Abonné

Parce que la période de l’adolescence est à risque de faible contrôle thérapeutique, une thèse de médecine générale toulousaine, co-réalisée par deux jeunes internes, a exploré le ressenti des...Commenter

Recommandation - La HAS met le TDAH au pas-1
FMC13.02.2015

RecommandationLa HAS met le TDAH au pas

Abonné

C’est une longue et prudente recommandation que vient de livrer la HAS sur le fameux TDAH (trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) de l’enfant. Tout d’abord, pas de diagnostic...Commenter

Repères patient - Quand la BPCO s’exacerbe-1
FMC23.01.2015

Repères patientQuand la BPCO s’exacerbe

Abonné

Alors qu’ils présentent en moyenne 4,6 exacerbations annuelles, moins de 2% des patients atteints de BPCO connaissent le terme « exacerbation ». Les praticiens doivent faire preuve de pédagogie pour...Commenter

Pneumologie - EXACERBATION DE BPCO, 5 à 7 JOURS DE CORTICOÏDES FONT AUSSI BIEN QUE 14 -1
FMC16.01.2015

PneumologieEXACERBATION DE BPCO, 5 à 7 JOURS DE CORTICOÏDES FONT AUSSI BIEN QUE 14

Abonné

Une revue systématique des essais d’intervention de la Cochrane Collaboration a comparé les durées de la corticothérapie dans les exacerbations de bronchopathie chronique obstructive.Commenter

Prédire le risque d’asthme en cas de dermatite atopique du nourrisson-1
FMC07.11.2014

Prédire le risque d’asthme en cas de dermatite atopique du nourrisson

Abonné

Les enfants atteints de dermatite atopique précoce ne présentent pas tous les mêmes risques de sensibilisation respiratoire ultérieure et, donc, d’asthme.› Pour repérer les enfants les plus à risque...Commenter

Sémiologie - QUELLE EST CETTE TOUX ?-1
FMC24.10.2014

SémiologieQUELLE EST CETTE TOUX ?

Abonné

La toux est un symptôme à la fois si fréquent et si peu spécifique que seule une étude sémiologique fine et rigoureuse permet de conduire le diagnostic...1

Thérapeutique - APNÉES DU SOMMEIL OBSTRUCTIVES : PPC OU ORTHÈSE ?-1
FMC19.09.2014

ThérapeutiqueAPNÉES DU SOMMEIL OBSTRUCTIVES : PPC OU ORTHÈSE ?

Abonné

Rappelant le fardeau du syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil, à la fois sanitaire (morbi-mortalité cardiométabolique, accidents de la route et...Commenter

FMC06.06.2014

ZappingLES DÉTERMINANTS « NON PSY » DE LA SCHIZOPHRÉNIE

Abonné

L’Inserm vient de publier un dossier sur la schizophrénie faisant la synthèse des connaissances actuelles sur les composantes génétiques et environnementales, l’action des facteurs de risque, et...Commenter

Pneumologie - CONTRÔLE DE L’ASTHME CHEZ L’ADULTE: UNE NOUVELLE APPROCHE DE PRISE EN CHARGE -1
FMC28.03.2014

PneumologieCONTRÔLE DE L’ASTHME CHEZ L’ADULTE: UNE NOUVELLE APPROCHE DE PRISE EN CHARGE

Abonné

Un contrôle optimal ou acceptable de l’asthme est l’objectif thérapeutique prioritaire pour éviter les exacerbations. Chez près de 2/3 des patients asthmatiques...2

Pneumologie - Les occasions manquées de diagnostic de BPCO-1
FMC21.02.2014

PneumologieLes occasions manquées de diagnostic de BPCO

Abonné

Plus de huit fois sur dix, le diagnostic de BPCO aurait pu être fait plus tôt selon une étude britannique parue dans The Lancet Respiratory Medicine du 13 février. C’est ce que les auteurs...Commenter

FMC17.01.2014

Accident domestiqueCONDUITE A TENIR DEVANT UN CORPS ETRANGER DES VOIES RESPIRATOIRES

Abonné

Ce type d’accident reste d’actualité malgré les campagnes d’information et la lutte contre les jouets dangereux. Eviter les gestes intempestifs et dangereux, l’...Commenter

Prévention - BPCO: UN DÉPISTAGE CAPITAL EN CONSULTATION!-1
FMC15.11.2013

PréventionBPCO: UN DÉPISTAGE CAPITAL EN CONSULTATION!

Abonné

Chez ces patients qui ignorent très souvent l’affection dont ils souffrent, le dépistage pratiqué de façon large en consultation est le seul moyen de faire reculer la maladie. Commenter

FMC25.10.2013

TabacPourquoi tousse-t-on?

Abonné

Témoin d’une inflammation bronchique, la toux matinale caractéristique du fumeur peut survenir après plusieurs mois ou années de tabagisme. Elle permet le désencombrement bronchique. Commenter

Sémiologie - UN HIPPOCRATISME DIGITAL-1
FMC21.06.2013

SémiologieUN HIPPOCRATISME DIGITAL

Abonné

Ce symptôme est souvent annonciateur d’une évolution péjorative d’une pathologie pulmonaire ou digestive sous-jacente. Il est fréquent chez les patients ayant une BPCO post-tabagique notamment, mais...Commenter

Psychiatrie - LE SEVRAGE EN BENZODIAZÉPINES, POURQUOI C’EST SI DIFFICILE ? -1
FMC03.05.2013

PsychiatrieLE SEVRAGE EN BENZODIAZÉPINES, POURQUOI C’EST SI DIFFICILE ?

Abonné

La prévalence de consommation en benzodiazépines et de molécules apparentées est de 14.3 % à 33.1 % chez les patients de 60 ans et plus. Le sevrage de ces molécules est difficile pour ces patients....Commenter

Pneumologie - L'ASTHME DU SUJET ÂGÉ PEUT AUSSI ÊTRE ALLERGIQUE-1
FMC12.04.2013

PneumologieL'ASTHME DU SUJET ÂGÉ PEUT AUSSI ÊTRE ALLERGIQUE

Abonné

L’asthme est difficile à diagnostiquer chez le sujet âgé en raison d’une mauvaise perception de la dyspnée, de la difficulté à réaliser des EFR et de la prédominance de signes indirects de mauvaise...Commenter

Pages

A découvrir