Médecine des voyages - VOYAGER EN 2016 N'EST PAS SANS DANGER
FMCMise au point
Médecine des voyagesVOYAGER EN 2016 N'EST PAS SANS DANGER (1/8)
24.06.2016

Comme chaque année, le HCSP a actualisé ses recommandations aux voyageurs, parues dans le BEH. Les experts pointent le nouveau risque de contracter une infection émergente et rappellent qu'une dose unique de vaccin anti-amarile protège à vie.

  • Médecine des voyages - VOYAGER EN 2016 N'EST PAS SANS DANGER-1
Selon les études, 15 % à 70 % des voyageurs sont concernés par des problèmes de santé. La diarrhée est toujours le plus fréquent des problèmes de santé en voyage avec les affections des VAS, les dermatoses et la fièvre.

L'incidence des pathologies non infectieuses est croissante. Le risque de décès est de 0,001 % par mois de voyage, dont « seulement » 1-3 % d’origine infectieuse, en grande partie grâce à l’efficacité des mesures de prévention.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

Pédo-psychiatrie - LE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ-1

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 12

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 2

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir