Gynécologie - LES INFECTIONS GÉNITALES BASSES FÉMININES
FMCMise au point
GynécologieLES INFECTIONS GÉNITALES BASSES FÉMININES (1/10)
10.06.2016

Les infections génitales basses sont variées et relèvent de la médecine de premier recours. Les prélèvements bactériologiques se simplifient et leurs indications s'élargissent pour guider la thérapeutique au plus juste.

  • gynécologie
La plupart des infections génitales basses de la femme sont endogènes. Quant aux affections exogènes, le spectre est large : des vaginites de la fillette aux IST des femmes sexuellement actives. Certaines sont le plus souvent asymptomatiques (gonocoque, Chlamydiæ…) ; d’autres, au contraire, sont volontiers bruyantes et gênantes (Candida, trichomonas…).  

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

Pédo-psychiatrie - LE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ-1

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
calcul

RevenusTrès faible augmentation des bénéfices des médecins généralistes en 2016

C’est la dernière année de vaches maigres pour la profession… L’exercice 2016 n’a pas souri aux médecins généralistes, avec la plus faible progression de bénéfice de ces trois dernières années....Commenter

Les ados français premiers fumeurs de joints en Europe

.

Les jeunes français consomment plus de tabac et d'alcool que la moyenne de leurs voisins européens, mais surtout plus de cannabis. C'est ce... 2

Allaiter réduirait les risques cardiovasculaires

femme allaitant son bébé

L’allaitement ne serait pas seulement bénéfique pour le bébé, cela diminuerait également le risque d'infarctus du myocarde ou d'AVC pour la... Commenter

Recommandations CONSEILS AUX VOYAGEURS EN 2017 Abonné

Voyegeurs

Comme chaque année, le BEH actualise ses recommandations aux voyageurs. Les maladies vectorielles continuent de préoccuper les experts.... Commenter

Allergologie UNE ANAPHYLAXIE AIGUË BIEN PARTICULIÈRE… Abonné

anaphylaxie

L'anaphylaxie induite par l'ingestion d'aliments et l’exercice physique (AIEP) concerne surtout les hommes jeunes. De nombreux aliments... Commenter

A découvrir