ORL - INFECTIONS O.R.L. : PRESCRIRE... OU PAS ?
FMCMise au point
ORLINFECTIONS O.R.L. : PRESCRIRE... OU PAS ? (1/7)
Julie Van Den Broucke
| 05.02.2016

80 % des antibiotiques sont prescrits en ambulatoire  mais 30 % seraient inutiles. Les indications ORL en sont  les principales pourvoyeuses compte tenu des hésitations diagnostiques.

  • ORL - INFECTIONS O.R.L. : PRESCRIRE... OU PAS ?-1

Télécharger l'article au format PDF

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Patrick P Médecin ou Interne 21.06.2016 à 16h48

Il existe effectivement une discordance entre les sociétés savantes et le terrain et elles feraient bien de venir sur le terrain les sociétés savantes avant de donner des leçons de bonnes conduites. Lire la suite

Répondre
 
Amar L Médecin ou Interne 22.06.2016 à 00h06

Tout à fait !

Répondre
 
Cyril D Médecin ou Interne 23.06.2016 à 11h09

En 2002, 20% de grippes sous atb contre 50% en 1995, soit une décroissance logique proportionnelle au nombre de prescripteurs adeptes de la médecine de grand-papa...
L'homme aura réussi à lutter 100 Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

Pédo-psychiatrie - LE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ-1

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Guillaume Peltier

Les généralistes furieux d'une proposition d'un élu LR de contraindre les jeunes médecins à s'installer

À croire que l’on en veut vraiment aux futurs médecins ! La semaine dernière, le conventionnement sélectif était remis sur la table par des députés du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée nationale...22

[Vidéo] Le Pr Patrick Marcellin préconise un dosage systématique des transaminases

Scanner foie

« Les maladies chroniques du foie restent extrêmement fréquentes dans le monde comme sur notre territoire. 1 Français sur 5 est porteur d’an... 2

Des centres de santé pourront être créés ou gérés par des établissements à but lucratif

Centre de santé

Une ordonnance parue samedi au « Journal Officiel » modifie les conditions de création des centres de santé. Ce texte présenté vendredi en... 2

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir