Prévention - LA VACCINATION DES ADULTES IMMUNODÉPRIMÉS ET/OU ASPLÉNIQUES
FMCMise au point
Prévention LA VACCINATION DES ADULTES IMMUNODÉPRIMÉS ET/OU ASPLÉNIQUES (1/7)
11.09.2015

Ces patients sont à risque d’infections sévères dont certaines peuvent être prévenues par la vaccination. En cas d’immunosuppression, les vaccins vivants sont contre-indiqués. Les vaccins grippe et pneumocoque sont spécifiquement recommandés.

  • Prévention  - LA VACCINATION DES ADULTES IMMUNODÉPRIMÉS ET/OU ASPLÉNIQUES-1
Les personnes immunodéprimées ou aspléniques sont exposées à un risque accru d’infections sévères responsables d’une morbidité et d’une mortalité importantes. La prévention de ces infections représente un enjeu important pour ces patients et repose selon les cas sur les mesures d’hygiène, l’antibioprophylaxie, l’administration d’immunoglobulines et la vaccination.

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

.

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Covid-19 : la HAS incite à revenir aux consultations présentielles

Alors que la télémédecine a été boostée par la crise du coronavirus, la Haute autorité de santé a récemment publié 7 nouvelles réponses rapides sur la prise en charge des patients suspects de Covid...9

Masques : Bertrand nie être responsable du changement de doctrine et défend les médecins

Xavier Bertrand

L'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand a refusé jeudi d'endosser la responsabilité du « changement de doctrine » qui a abouti à... 6

Coronavirus : le patron des ARS défend le bilan des agences pendant la crise sanitaire

Jean-Yves Grall

Invité de l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS), Jean-Yves Grall, président du collège des directeurs généraux... 10

Oncologie DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN AU-DELÀ DE 75 ANS Abonné

Mammographie

Même s'il n'y a pas d'argument scientifique pour dépister le cancer du sein par mammographie chez les femmes de 75 ans et plus, un essai... 1

Hépatologie HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT Abonné

VHC

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs :... Commenter

A découvrir