Thérapeutique - QUAND ET COMMENT PRESCRIRE UNE STATINE ?
FMCMise au point
ThérapeutiqueQUAND ET COMMENT PRESCRIRE UNE STATINE ? (1/10)
30.05.2014

II existe un très bon niveau de preuve de l’efficacité des statines pour diminuer la morbi-mortalité cardiovasculaire. Il faut cependant savoir choisir la molécule et la posologie en fonction de la situation clinique.

  • Thérapeutique - QUAND ET COMMENT PRESCRIRE UNE STATINE ?-1
Les statines sont des molécules inhibitrices de l’HMG-CoA réductase, enzyme hépatique impliquée dans la synthèse du cholestérol, et sont donc de puissants traitements hypocholestérolémiant.

Le cholestérol est le principal composant des plaques d’athérome, qui peuvent se compliquer à terme de maladie coronarienne, d’artériopathie oblitérante des membres inferieurs ou d’accident vasculaire cérébral ischémique.

Les maladies cardiovasculaires (CV) sont la deuxième cause de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

Pédo-psychiatrie - LE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ-1

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Contraception

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1 points entre 2013 et 2016. Cette désaffection pour la pilule...Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... Commenter

Campagne de l'industrie du médicament pour valoriser l'innovation

.

« La force d’innovation des entreprises du médicament est largement méconnue du grand public." C'est bien conscient de cette lacune, perçu... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir