Oncologie - LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN EN 2013 :
FMCMise au point
OncologieLA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN EN 2013 : (1/6)
12.04.2013

La prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein se complique et nous passons petit à petit de l’ère du prêt à porter à l’ère du sur-mesure. Des progrès importants ont été accomplis au cours de ces trente dernières années dans la prise en charge thérapeutique de ces femmes qui se concrétise par une amélioration des taux de guérison.

  • LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN EN 2013 : - 1
Le cancer du sein reste un problème de santé publique majeur de par sa fréquence, en effet on estime que 53 000 femmes ont été atteintes en France en 2012 (1) et que plus de 11 000 en sont décédées. Le taux reste faible avant l’âge de 30 ans puis croit jusqu’à 60-69 ans où il dépasse les 320 pour 100 000 femmes par an. Les taux diminuent légèrement après 85 ans (245 pour 100 000).Accédez à la version PDF

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

Pédo-psychiatrie - LE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ-1

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Rosp new-look : après les couacs, les généralistes redoutent une baisse de leur prime en 2018

Retards, visites des délégués de l'assurance maladie, interrogations face aux nouveaux indicateurs… La validation de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) a relevé cette année du...2

À mi-parcours, les élections ordinales boudées par les médecins

Urne

Un clip de présentation moderne, un bulletin d'information spécifique et même un concours de candidatures (fictives) à succès sur les... 4

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir