Gynécologie - SITUATIONS CONTRACEPTIVES DIFFICILES
FMCMise au point
GynécologieSITUATIONS CONTRACEPTIVES DIFFICILES (1/18)
30.11.2012

Le choix de la contraception chez les femmes présentant une pathologie ou des facteurs de risque particuliers nécessite d’estimer le rapport bénéfice-risque et de bien connaître l’arsenal contraceptif.

  • SITUATIONS CONTRACEPTIVES DIFFICILES - 1
En France, le recours à la contraception est quasi systématique chez les femmes en âge de procréer, la contraception orale étant la plus utilisée (86 % entre 20 et 24 ans, 60 % entre 18 et 45 ans). Le médecin va éclairer sa patiente et définir avec elle la contraception la mieux adaptée à sa situation, sans hésiter à partager la difficulté avec les spécialistes de la pathologie en question. La contraception doit être efficace, facile d’utilisation, s’accorder à la préférence des femmes et...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

.

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Stéthoscope

Coronavirus : entre culpabilité et peur de contaminer, des généralistes en quarantaine racontent

Ce que les médecins généralistes vivent depuis le début de l'épidémie de coronavirus est inédit dans leur carrière. Encore plus s'ils ont subi une quarantaine. Comment vivent-ils alors cette...6

Baisse d’activité : Véran promet des « mécanismes de soutien adaptés » aux libéraux

Véran

Constatant une baisse de fréquentation des cabinets médicaux — y compris ceux de médecine générale — due à l'épidémie de coronavirus, les... 4

Téléconsultation : record d'un demi-million d'actes facturé en une semaine, un MG sur deux y a eu recours

Image d'illustration

Plus l'épidémie de coronavirus progresse et plus la téléconsultation se démocratise. Dans ses derniers chiffres diffusés ce mardi,... 5

Ophtalmologie LE CARCINOME BASOCELLULAIRE DE LA PAUPIÈRE Abonné

Lésion nodulaire multilobée de la paupière inférieure.

Le carcinome basocellulaire est la pathologie maligne la plus fréquente au niveau de la paupière. Dans 80 % des cas, il s’agit d’une forme... 1

Dermatologie LA PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS Abonné

Psoriasis

Le psoriasis est une maladie systémique chronique, non contagieuse, fréquente et qui a un impact sévère sur la qualité de vie. Il touche... Commenter

A découvrir