Tous les articles, page 9

359 articles

Echographie trans-rectale montrant un adénome de la prostate (160 g).
FMCMise au point 13.06.2014

UrologieHBP: NOUVEAUX CONCEPTS, NOUVEAUX TRAITEMENTS

Abonné

Touchant près d’un homme sur deux à la soixantaine, l’hyperplasie bénigne de la prostate est surtout prise en charge par les médecins géné...Commenter

Infectiologie - LES VACCINATIONS DU VOYAGEUR-1
FMCMise au point 06.06.2014

InfectiologieLES VACCINATIONS DU VOYAGEUR

Abonné

Un grand nombre de maladies liées aux voyages peuvent être prévenues par la vaccination. La stratégie vaccinale est de plus en plus personnalisée et adaptée...Commenter

Repères patient - Alcool: les raisons de boire moins-1
FMC06.06.2014

Repères patientAlcool: les raisons de boire moins

Abonné

Environ 10 % des adultes sont en difficulté avec l’alcool, entre 25 et 64 ans. L’alcoolisme est la deuxième cause de décès prématuré en France. 2

Thérapeutique - QUAND ET COMMENT PRESCRIRE UNE STATINE?-1
FMCMise au point 30.05.2014

ThérapeutiqueQUAND ET COMMENT PRESCRIRE UNE STATINE?

Abonné

II existe un très bon niveau de preuve de l’efficacité des statines pour diminuer la morbi-mortalité cardiovasculaire. Il faut cependant savoir choisir la molécule...Commenter

Pneumologie  - DÉPISTAGE ET DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU CANCER BRONCHIQUE-1
FMCMise au point 23.05.2014

Pneumologie DÉPISTAGE ET DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU CANCER BRONCHIQUE

Abonné

  Le cancer broncho-pulmonaire touche chaque année en France près de 40000 nouveaux patients et en tue près de 30000. Près de 58 % des cancers sont découverts...Commenter

Gynécologie - VULVO-VAGINITES DE L’ENFANT ET LEUCORRHÉES DE LA JEUNE FILLE-1
FMCMise au point 16.05.2014

GynécologieVULVO-VAGINITES DE L’ENFANT ET LEUCORRHÉES DE LA JEUNE FILLE

Abonné

Dans 50 à 70% des cas les vulvo-vaginites de la fillette s’expliquent par une hygiène insuffisante. Il faut éviter alors la répétition des consultations et...Commenter

Soins palliatifs - LES REPÈRES POUR SOIGNER UN PATIENT EN FIN DE VIE À DOMICILE-1
FMCMise au point 25.04.2014

Soins palliatifsLES REPÈRES POUR SOIGNER UN PATIENT EN FIN DE VIE À DOMICILE

Abonné

L'accès à des soins palliatifs à domicile nécessite l'évaluation du souhait du malade et de sa famille, la constitution d'une équipe en coh...1

DMLA Atrophique forme sèche
FMCMise au point 18.04.2014

OphtalmologieLA DMLA

Abonné

La population atteinte de dégénérescence maculaire liée à l’âge n’a cessé de croitre. Des progrès diagnostiques et thérapeutiques majeurs révolutionnent le pronostic des formes exsudatives mais les...1

Rhumatologie - ARTHRALGIES SUBAIGUËS ET SYNDROME INFLAMMATOIRE-1
FMCMise au point 11.04.2014

RhumatologieARTHRALGIES SUBAIGUËS ET SYNDROME INFLAMMATOIRE

Les arthralgies inflammatoires sont d’installation aiguë ou subaiguë. Les monoarthrites orientent vers une pathologie infectieuse à prendre en charge en urgence tandis que les...1

Immunologie - LE DIAGNOSTIC ALLERGOLOGIQUE -1
FMCMise au point 04.04.2014

ImmunologieLE DIAGNOSTIC ALLERGOLOGIQUE

Abonné

Le diagnostic des allergies repose avant tout sur un interrogatoire policier et une exploration allergologique simple : prick tests et dosage des IgE sériques spécifiques (IgEs).Commenter

Neurologie - LES GLIOMES-1
FMCMise au point 28.03.2014

NeurologieLES GLIOMES

Abonné

Des progrès majeurs au cours de ces dernières années ont permis l’identification de biomarqueurs moléculaires clés de l’oncogenèse des glioblastomes, ce qui transforme leur prise en charge et permet...1

FMCMise au point 21.03.2014

PneumologieASTHME DE L’ADULTE: LE POIDS DES EXACERBATIONS

Abonné

L’exacerbation peut être définie comme une perte de contrôle de l’asthme sans retour à la normale pendant au moins 48 heures. Elle représente le motif...Commenter

Biologie - LE DIAGNOSTIC MOLECULAIRE DE L’ALLERGIE-1
FMCMise au point 14.03.2014

BiologieLE DIAGNOSTIC MOLECULAIRE DE L’ALLERGIE

Abonné

La découverte de nouvelles molécules allergéniques et le développement par purification ou clonage d’allergènes recombinés ont permis d’am...Commenter

Pédiatrie - LES IDEES SUR LA FIEVRE DE L’ENFANT ONT CHANGE-1
FMCMise au point 07.03.2014

PédiatrieLES IDEES SUR LA FIEVRE DE L’ENFANT ONT CHANGE

Abonné

Les études cliniques et une meilleure connaissance de l’immunité ont transformé le regard sur la fièvre de l’enfant. Faire baisser la fièvre est non seulement inutile mais délétère en général. 1

Rhumatologie - TRAITER L’OSTÉOPOROSE POST-MÉNOPAUSIQUE EN 2014-1
FMCMise au point 28.02.2014

RhumatologieTRAITER L’OSTÉOPOROSE POST-MÉNOPAUSIQUE EN 2014

Abonné

Le généraliste a une place centrale dans la prise en charge de l’ostéoporose post-ménopausique par ses prescriptions, ses recommandations d’hygiène de...Commenter

Infectiologie  - La prévention post-exposition infectieuse-1
FMCMise au point 21.02.2014

Infectiologie La prévention post-exposition infectieuse

Abonné

La survenue de maladies infectieuses dans une famille ou dans un lieu collectif amène à s’interroger sur l’intérêt de proposer une prophylaxie, antibiothérapie et/ou vaccination, et sur l’utilité...Commenter

Orthopédie - LES CAUSES RARES DE DOULEURS DE HANCHE-1
FMCMise au point 14.02.2014

OrthopédieLES CAUSES RARES DE DOULEURS DE HANCHE

Abonné

Les maux de hanche sont le plus souvent en rapport avec une coxarthrose chez l’adulte d’âge mûr et avec une tendinopathie chez le jeune adulte. D’autres étiologies existent et leur méconnaissance...Commenter

Echographie pelvienne d'un kyste ovarien endométriosique.
FMCMise au point 07.02.2014

GynécologieLES DYSMÉNORRHEES

Abonné

Primaires ou essentielles chez la jeune fille, elles ne requièrent habituellement aucun examen ni clinique ni complémentaire mais elles doivent être traitées. Les dysm...1

Pathologie vasculaire - L'ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFÉRIEURS-0
FMCMise au point 31.01.2014

Pathologie vasculaireL'ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFÉRIEURS

Abonné

Un patient artéritique est un patient à haut risque cardiovasculaire, qui doit recevoir à vie un authentique traitement de prévention secondaire, même s'il a b...Commenter

Urogériatrie - L’INCONTINENCE URINAIRE DE LA PERSONNE AGEE: QUELLE EVALUATION ET QUEL TRAITEMENT EN MEDECINE GENERALE?-1
FMCMise au point 24.01.2014

UrogériatrieL’INCONTINENCE URINAIRE DE LA PERSONNE AGEE: QUELLE EVALUATION ET QUEL TRAITEMENT EN MEDECINE GENERALE?

Abonné

La fragilité des patients âgés, leur polymédicamentation, les comorbidités complexifient les possibilités d’évaluation et de traitement. Afin de...Commenter

Pages

A découvrir