FMC HBP - Urologie - HYPERPLASIE BENIGNE DE LA PROSTATE : NOUVEAUX CONCEPTS, NOUVEAUX TRAITEMENTS
FMC

UrologieHYPERPLASIE BENIGNE DE LA PROSTATE : NOUVEAUX CONCEPTS, NOUVEAUX TRAITEMENTS

13.04.2017

L’hyperplasie bénigne de la prostate touche près d’un homme sur deux à partir de 60 ans. Les symptômes sont variables et peuvent perturber profondément  la qualité de vie, avec parfois des conséquences sur la sexualité. Cette pathologie voit ses indications thérapeutiques évoluer avec de nouveaux traitements moins radicaux que la chirurgie, qui reste le traitement de référence pour les formes sévères.

  • .

L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), anciennement appelée « adénome de la prostate », est très fréquente car elle atteint près d’un homme sur deux après 60 ans et peut débuter parfois avant 50 ans. Le diagnostic repose sur l’association de symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) associés à une augmentation de volume de la prostate sans limite inférieure.

LES FACTEURS DE RISQUE

L’âge, le syndrome métabolique et l’obésité sont des facteurs de risque pour la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Stéthoscope

Coronavirus : entre culpabilité et peur de contaminer, des généralistes en quarantaine racontent

Ce que les médecins généralistes vivent depuis le début de l'épidémie de coronavirus est inédit dans leur carrière. Encore plus s'ils ont subi une quarantaine. Comment vivent-ils alors cette...6

Baisse d’activité : Véran promet des « mécanismes de soutien adaptés » aux libéraux

Véran

Constatant une baisse de fréquentation des cabinets médicaux — y compris ceux de médecine générale — due à l'épidémie de coronavirus, les... 4

Téléconsultation : record d'un demi-million d'actes facturé en une semaine, un MG sur deux y a eu recours

Image d'illustration

Plus l'épidémie de coronavirus progresse et plus la téléconsultation se démocratise. Dans ses derniers chiffres diffusés ce mardi,... 5

Ophtalmologie LE CARCINOME BASOCELLULAIRE DE LA PAUPIÈRE Abonné

Lésion nodulaire multilobée de la paupière inférieure.

Le carcinome basocellulaire est la pathologie maligne la plus fréquente au niveau de la paupière. Dans 80 % des cas, il s’agit d’une forme... 1

Dermatologie LA PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS Abonné

Psoriasis

Le psoriasis est une maladie systémique chronique, non contagieuse, fréquente et qui a un impact sévère sur la qualité de vie. Il touche... Commenter

A découvrir