FMC Gynécologie - Obstétrique - Gynécologie - LE TRAITEMENT HORMONAL DE LA MÉNOPAUSE, POUR QUI ET QUAND ?
FMC

GynécologieLE TRAITEMENT HORMONAL DE LA MÉNOPAUSE, POUR QUI ET QUAND ?

25.11.2016

Compte tenu de ses effets préventifs sur l’ostéoporose, de ses effets protecteurs cardio-vasculaires quand il est administré tôt et de son efficacité inégalée sur les troubles climatériques et urogénitaux, le traitement hormonal de la ménopause devrait être réévalué à la lumière de ses bénéfices/risques pour chaque femme qui relèverait de cette indication.

  • Application de Patch

Si la ménopause n'est pas une maladie, puisqu’il s’agit d’un processus physiologique naturel, elle entraîne chez certaines femmes une nette détérioration du bien-être et des altérations de la santé à différents degrés. Au-delà de la prise en charge des symptômes, l’objectif consiste à repérer en début de ménopause les femmes ayant des facteurs de risque significatifs au plan osseux ou cardio-vasculaire, dont on sait qu’ils seront aggravés par une carence œstrogénique.

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Médocs et environnement

L'OCDE s'inquiète de la toxicité des résidus de médicaments dans l'environnement

L'OCDE recommande la mise en place de stratégies nationales et de plans d'actions pour gérer les risques environnementaux liés à la présence des produits pharmaceutiques dans l'environnement, qui...2

L'ANSM avertit sur le risque de cancer cutané de Picato®

L’ANSM informe sur les risques de carcinomes épidermoïdes cutanés rapportés en Europe chez des patients utilisant Picato® (mébutate... Commenter

Huit Français sur dix ont une bonne image des médecines douces selon une étude

Acupuncture

Les Français voient d'un bon œil les médecines douces. Selon une étude Santé Claire/Harris Interactive*, 86 % déclarent en avoir une bonne... 3

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir