FMC Cancérologie - Repère patients - Pourquoi ne pas dépister le cancer de la prostate
FMC

Repère patientsPourquoi ne pas dépister le cancer de la prostate

Linda Sitruk
| 07.10.2016

Rien de systématique. Aucun homme ne devrait s’engager dans une démarche de dépistage sans avoir été tenu informé de l’ensemble des bénéfices et des limites du dosage du PSA, rappelle une recommandation de mars dernier cosignée par l’INCA, la HAS, l’Assurance Maladie et le Collège de la Médecine générale.

J’INFORME

• Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes (28 % des cancers) mais pas le plus meurtrier. Il se situe au 3e rang en terme de mortalité par cancer chez l’homme.
  • Ce cancer possède la particularité d’avoir majoritairement une évolution lente (10 à 15 ans avant les premiers symptômes), d’être asymptomatique le plus souvent et de ne pas engager le pronostic vital. De ce fait, plus de 3 décès sur 4 par cancer de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pollution

Pollution et changement climatique nuisent déjà à la santé des enfants

Asthme et risques cardiaques à cause de l'air pollué, infections et malnutrition dues au réchauffement… Si rien n'est fait contre la pollution et le changement climatique, la santé des enfants qui...Commenter

Après une agression à Nice, les médecins de SOS pourront être escortés par des policiers

Police

Quelques jours après l'agression d'une jeune généraliste aux Moulins, quartier difficile à l'Ouest de Nice, les autorités locales ont très... Commenter

Agacé par les annonces de Macron sur l'hôpital, le Sénat boycotte le PLFSS, « obsolète »

Sénat

Les déclarations d’Emmanuel Macron sur l’hôpital hier après-midi n’ont pas agacé que les manifestants. En plein examen du projet de loi de... Commenter

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir