CHAPITRE 5 : LE TRAITEMENT DES CRISES ET DES EXACERBATIONS
FMCMise au point

CHAPITRE 5 : LE TRAITEMENT DES CRISES ET DES EXACERBATIONS

29.04.2016
Traitement d’une crise usuelle légère à modérée

> Le patient parle en faisant des phrases, n’est pas agité ; son rythme respiratoire est accéléré ; les muscles respiratoires accessoires ne sont pas mis en jeu ; le pouls est à 100-120/mn ; la SaO2 en air ambiant est à 90-95% ; le DEP > 50% des meilleures valeurs ou des valeurs prédites :

- B2CA : 4 à 10 bouffées par aérosol-doseur couplé à une chambre d’inhalation à répéter toutes les 20 minutes pendant 1 heure.
...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Masque

« Nous sommes démunis » : des généralistes se plaignent du manque d'informations sur le coronavirus

Alors que le coronavirus a fait sa première victime française cette semaine et que l’épidémie progresse en Italie, des médecins généralistes déplorent de ne pas être informés par les pouvoirs...12

Grippe : l'épidémie en baisse

Grippe

On observe une diminution de l'activité grippale dans la majorité des régions, avec un pic qui a été atteint la semaine passée indique le... 1

Un généraliste lance un site dédié au suivi de la grossesse en consultation Abonné

Femme enceinte en consultation

Jamais deux sans trois. Après avoir lancé le site kitmedical.fr, référençant les sites utiles pour les médecins et le moteur de recherche... Commenter

Sinistralité RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE : PLAINTES ET GRIEFS Abonné

Avocat et médecin

Les plaintes des patients ou de leurs familles, à la suite d’une erreur médicale ou d’un événement indésirable associé aux soins (EIAS),... Commenter

Addictologie LE SKIN POPPING Abonné

SKIN POPPING

Le skin popping consiste à effectuer des injections sous-cutanées répétées de drogues. Cette pratique expose le patient à des risques... Commenter

A découvrir