FMC Otite - ORL - Otite moyenne aiguë : les enfants plus touchés
FMC

ORLOtite moyenne aiguë : les enfants plus touchés

Julie Van Den Broucke
| 12.02.2016

Pour des raisons anatomiques, immunitaires et en-vironnementales, les nourrissons et enfants sont les plus touchés par les otites moyennes aiguës (OMA). L’antibiothérapie n’est pas systématique.

  • ORL - Otite moyenne aiguë : les enfants plus touchés-1
J'EXPLIQUE
• Avant l’âge de 2 ans, 3 enfants sur 4 ont fait au moins une OMA, et 1 sur 3 au moins 3 épisodes. Elles restent courantes jusqu’à 6-7 ans.

• L’évolution se fait en deux phases : une phase initiale congestive, suivie dans 10 % des cas environ d’une phase de suppuration (collectée ou perforée). Seules les OMA purulentes (OMAP) doivent être traitées par antibiotiques. La trompe d’Eustache permet le drainage physiologique du mucus de l’oreille moyenne vers le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
CNOM

Plainte ordinale : le traumatisme de l’annonce

Bien qu’elles aboutissent rarement à une condamnation, les plaintes ordinales sont très souvent une source de souffrance et de remise en cause pour les médecins. Une étude réalisée auprès de...10

Enquête du Généraliste Les facteurs environnementaux ont-ils un impact sur votre pratique ?

Pollution

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 20 % des cancers seraient d’origine environnementale. L'exposition à la pollution... 1

Levothyrox : un médecin tire les leçons de la crise

Couverture Levothyrox, une scandaleuse négligence

Dans un ouvrage sans concession, le Dr Claude Pigement épingle l’ANSM dont il a été vice-président et la communauté médicale qui ont... 6

LES INFECTIONS CUTANÉES BACTÉRIENNES AU QUOTIDIEN Abonné

Photo 1

LA DERMOHYPODERMITE BACTÉRIENNE NON NÉCROSANTE Anciennement appelée érysipèle, elle est essentiellement rencontrée chez l’adulte. Le germe... Commenter

TRAITEMENT LOCAL DES PLAIES CHRONIQUES Abonné

Les causes de plaie chronique incluent les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation. Cet... Commenter

A découvrir