Pneumologie - Diagnostiquer une pneumopathie aiguë communautaire
FMC

PneumologieDiagnostiquer une pneumopathie aiguë communautaire

Julie Van Den Broucke
| 29.01.2016

La récente prise de position du CNGE sur la place de la radiographie thoracique dans la prise en charge des pneumopathies aiguës communautaires (PAC) fait s’interroger sur le diagnostic même d’une PAC, longtemps considéré comme « radioclinique ».

  • Pneumologie - Diagnostiquer une pneumopathie aiguë communautaire-1

Jusqu’alors, le diagnostic de PAC reposait sur 3 éléments : les signes fonctionnels respiratoires, la fièvre et les images radiologiques. Pourtant, en premier recours, les choses pourraient être différentes…
 

PLACE DE LA RADIOGRAPHIE : LA POSITION DU CNGE
En janvier 2016, le CNGE a pris une position originale [1] en considérant que la radiographie thoracique (RT) n’était pas toujours justifiée dans la prise en charge ambulatoire d’une PAC et pouvait être réservée aux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

vaccins

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit... 2

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... 8

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir