FMC Urologie - Urologie - Pourquoi traiter l’adénome prostatique
FMC

UrologiePourquoi traiter l’adénome prostatique

08.02.2013

La stratégie thérapeutique de l’hypertrophie bénigne de la prostate, pathologie fréquente chez l’homme après 50 ans, se fonde sur le degré de gêne du patient et sur le retentissement sur son appareil urinaire.

  • Pourquoi traiter l’adénome prostatique - 1
J’EXPLIQUE

– L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) atteint près de 40 % des hommes après 50 ans et son incidence augmente avec l’âge.

– L’adénome, fait d’un ensemble de nodules contenant du tissu glandulaire, fibreux et musculaire, se développe aux dépens de la prostate crâniale, dans la portion de prostate entourant l’uretère. Le cancer de prostate se développe, lui, aux dépens de la partie caudale, ce qui explique qu’il n’y ait aucun lien direct entre adénome et cancer et que...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Adrien Taquet

Petite enfance Adrien Taquet : « La prévention doit dépasser le domaine sanitaire »

Alors qu’Emmanuel Macron installe ce jeudi une commission scientifique qui planchera sur un parcours 1 000 jours dédié à la petite enfance, Adrien Taquet nous a accordé un entretien. Le secrétaire...Commenter

Le SML balaie la proposition d’union syndicale « de façade » de la CSMF

Jean-Paul Ortiz et Philippe Vermesch

Samedi dernier, lors de son université d’été, la CSMF avait réuni les différents syndicats de médecins, seniors et juniors, pour une table... 2

La collecte des cotisations retraite par l’Urssaf est reportée selon l'UNAPL

Retraite

C’est une petite victoire pour les libéraux. Dans un communiqué paru mercredi, l’UNAPL (Union nationale des professions libérales) dit... 3

Diabétologie PAS D'“EFFET MÉMOIRE” DU CONTRÔLE INTENSIF DU DIABÈTE Abonné

Controle diabète

VADT, étude de suivi de patients DT2 sur 15 ans, a pendant ses 5,6 premières années comparé l'effet d'un contrôle intensif du DT2 vs... Commenter

ORL TOUT VERTIGE POSITIONNEL N’EST PAS BÉNIN Abonné

Fig.2

Le diagnostic de VPPB doit être basé sur des éléments cliniques précis et concordants. Toute discordance doit remettre en cause le... Commenter

A découvrir