FMC Addiction à l'alcool - LE CNGE S’EN PREND À L’ALCOOL
FMC

LE CNGE S’EN PREND À L’ALCOOL

18.10.2019
  • Verre de vin

Après son avis de juin dernier sur le repérage nécessaire des usages d’alcool à risque, le conseil scientifique du CNGE poursuit cet engagement en se prononçant pour une prise en charge thérapeutique conforme aux données de la science. Pour le Collège, ce repérage « est justifié par la mortalité attribuable à cette drogue ». Avec 41 000 décès estimés, l’alcool est la 2e cause de mortalité évitable après le tabac en France. En 2017, 10 % des Français étaient usagers quotidiens et 35 %...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Tribunal

Une généraliste condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour « imprudence » après le décès d’un patient

Sept ans après avoir prescrit un anti-inflammatoire qui s’est avéré fatal à l’un de ses patients, une généraliste de Lalinde (Dordogne) a été reconnue coupable « d’homicide involontaire » et...1

Reprise de dette, crédits et primes : le gouvernement veut acheter la paix sociale à l’hôpital

Édouard Philippe

Quelques mois après le plan de refondation des urgences, le gouvernement dégaine cette fois-ci un « plan d’urgence pour l’hôpital » pour... 2

[Appel à témoignages] La notation des médecins en ligne impacte-t-elle votre exercice ?

Notation

Pour un futur dossier, Le Généraliste souhaite savoir si la possibilité pour les patients de vous noter en ligne a des conséquences sur... Commenter

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir