Zapping

VIH : le dépistage, oui... mais pour les autres  Abonné

Publié le 24/05/2013

Depuis fin 2010 et la mise en place du nouveau plan national de lutte contre le sida (1), les généralistes sont appelés à proposer de façon systématique un test de dépistage du VIH à tous leurs patients âgés de 15 à 70 ans et ce indépendamment de toute notion de risque d’exposition au VIH.

Préconisée par la Haute Autorité de santé dès 2009 (2), cette stratégie devrait permettre de limiter le nombre de patients infectés sans le savoir par le VIH (environ 50 000 en France), avec un rapport coût efficacité jugé favorable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte