Asthme

Une meilleure observance grâce à un suivi régulier  Abonné

Publié le 20/11/2009

Le traitement de l'asthme chez l'enfant pose, avant tout, le problème de l'observance. Mais au delà de l'importance de la qualité de la relation médecin-enfant-parents, cette observance peut être aussi améliorée par une compréhension des mécanismes psychofamiliaux qui interfèrent avec l'évolution de la maladie.

« Emma, 6 ans, souffre depuis toute petite d’un asthme invalidant. Sa mère, récemment divorcée, est anxieuse de ses crises à répétition. Mais quand Emma passe ses vacances chez sa grand-mère paternelle, ses crises semblent beaucoup moins nombreuses… »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte