Une composante dépressive à évaluer  Abonné

Publié le 26/02/2010

La dépression est fréquente et se manifeste de plusieurs manières dans le cadre d'une MA : elle peut majorer la symptomatologie de la MA, passer au devant de la scène clinique à l'occasion d'une rupture dépressive et toucher l'entourage. Selon plusieurs études, 20 à 25 % des patients souffrant de MA sont déprimés et le diagnostic de dépression doit être activement recherché.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte