Hypertension artérielle

Un traitement à vie pas toujours facile à accepter  Abonné

Publié le 02/07/2010

Maladie silencieuse, l'hypertension artérielle essentielle doit bénéficier d’un suivi et d’un traitement à vie. Mais l'adhésion thérapeutique du patient est parfois difficile à obtenir.

La médecine du travail vient de dépister une HTA

à 16/10 chez M. G., 41 ans. Il me demande si le traitement sera à vie comme son frère aîné et son père qui souffrent eux aussi d’une hypertension sévère traitée depuis longtemps…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte