Allergies respiratoires

Un handicap social parfois considérable  Abonné

Publié le 23/04/2010

Considérée à tort comme une maladie anodine, la rhinite allergique est parfois insupportable avec son cortège d'éternuements, de larmoiement, de congestion et d'écoulement nasal. Et elle peut se compliquer d'un asthme respiratoire qui altère considérablement la qualité de vie.

" Mme A., 34 ans, souffre d'une pollinose tous les printemps. Mais chaque année les symptômes sont de plus en plus invalidants au point qu'aujourd'hui elle éternue sans cesse et a du mal à respirer... »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte