Trouver la bonne distance  Abonné

Publié le 21/05/2010

Dans ce contexte un peu particulier de consultation, le médecin doit être au clair par rapport à ses propres valeurs vis-à-vis de la sexualité et ne pas les imposer à son patient. Ainsi il faut éviter un langage trop familier ou trop cru qui pourra mettre mal à l'aise le patient ou, au contraire, tourner autour du pot, témoignant ainsi de son embarras vis-à-vis de la sexualité. Bref une « bonne » distance est à trouver avec son patient pour éviter ainsi les deux écueils possibles : l'évitement du sujet et l'intrusion excessive dans l'intimité du patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte