Prévention

SPORT ET MALADIES CHRONIQUES  Abonné

Publié le 09/09/2011
Les bénéfices de l'activité physique chez les porteurs de maladies chroniques sont aujourd'hui reconnus. Outre les recommandations générales valables chez tous les patients, des dispositions spécifiques doivent être prises chez le diabétique de type 2, le coronarien et l'asthmatique.
L'ECG d'effort doit être réalisé au moindre doute sur la normalité  de l'ECG au repos. Il est...

L'ECG d'effort doit être réalisé au moindre doute sur la normalité de l'ECG au repos. Il est...
Crédit photo : ©SPL/PHANIE

La pratique d'une activité physique régulière est recommandée chez les patients porteurs de maladies chroniques à la condition que les différents risques – cardiovasculaire, pulmonaire, ostéoarticulaire,… - soient évalués au préalable, notamment lors de la consultation d'aptitude visant à établir le certificat de non-contre-indication à la pratique d'une activité physique et sportive (APS). Cette consultation a pour objectifs principaux de rechercher une incapacité temporaire ou définitive à la pratique sportive et d'éliminer un risque vital.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte