Sinistralité

RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE : PLAINTES ET GRIEFS  Abonné

Publié le 27/02/2020
Les plaintes des patients ou de leurs familles, à la suite d’une erreur médicale ou d’un événement indésirable associé aux soins (EIAS), concernent en moyenne un généraliste sur cent par an. Plus que l’erreur médicale elle-même, c’est le défaut de transparence et d’information sur les soins qui est le plus souvent reproché et sanctionné par la justice.
Avocat et médecin

Avocat et médecin
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

En France, en l’absence de système de déclaration obligatoire des accidents médicaux auprès d’un organisme officiel centralisateur qui pourrait fournir des statistiques nationales globales, nous devons nous tourner vers les rapports d’activité des assureurs des praticiens et particulièrement vers ceux du principal d’entre eux, la MACSF*. Publiés depuis plus de trente ans, ces rapports donnent une vision sur une longue période. Il convient cependant de se limiter aux dernières années, tant les techniques médicales et les données juridiques ont évolué pendant cette période.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte