Ostéoporose

Répondre aux inquiétudes des patientes  Abonné

Publié le 23/09/2011

Maladie longtemps silencieuse, l’ostéoporose est souvent laissée hors des discussions entre médecin et patientes. C’est pourquoi le médecin prendra les devants afin de sensibiliser ses patientes à ce risque. Par ailleurs, pour les patientes déjà traitées, il répondra aux inquiétudes de manière ibjective et documentée.

« Mme O.., 71 ans, a eu le poignet fracturé en tombant dans sa cuisine. Elle a été prise en charge aux urgences et, du coup, son médecin traitant n’est pas au courant… »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte