Zapping

RÉDUIRE LES DEMANDES INJUSTIFIÉES DE CONSULTATIONS EN URGENCE  Abonné

Publié le 03/12/2010

Le nombre important de consultations non programmées auprès des services d’urgences hospitalières et des médecins libéraux entraîne une saturation des structures de soins. L’usage inadapté des consultations urgentes est une notion devenue quasiment culturelle. En France, en 2001, le nombre de passages aux urgences tous âges confondus a été estimé à 13,5 millions. Ce nombre croît de 4,5 % par an. La pédiatrie n’échappe pas à cette évolution puisque 13 à 20 % des consultations non programmées sont médicalement non justifiées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte