QUEL BILAN EFFECTUER DEVANT UNE FRACTURE PAR FRAGILITÉ OSSEUSE ?  Abonné

Publié le 20/02/2015

Deux explorations sont indispensables : le bilan biologique phosphocalcique et la densitométrie osseuse.

Le bilan biologique permet de suspecter d'autres causes de fragilité osseuse que l'ostéoporose simple. On pourra ainsi dépister une maladie métastatique osseuse, un myélome, une hémopathie, une hyperparathyroïdie, une ostéomalacie, des troubles phosphocalciques secondaires à une maladie rénale chronique, une endocrinopathie (voir Tableau 1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte