Urologie

Pourquoi traiter l’adénome prostatique  Abonné

Publié le 08/02/2013

La stratégie thérapeutique de l’hypertrophie bénigne de la prostate, pathologie fréquente chez l’homme après 50 ans, se fonde sur le degré de gêne du patient et sur le retentissement sur son appareil urinaire.

J’EXPLIQUE

– L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) atteint près de 40 % des hommes après 50 ans et son incidence augmente avec l’âge.

– L’adénome, fait d’un ensemble de nodules contenant du tissu glandulaire, fibreux et musculaire, se développe aux dépens de la prostate crâniale, dans la portion de prostate entourant l’uretère. Le cancer de prostate se développe, lui, aux dépens de la partie caudale, ce qui explique qu’il n’y ait aucun lien direct entre adénome et cancer et que leur évolution soit indépendante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte