Iatrogénie

Peut-on améliorer nos ordonnances de patients polypathologiques ?  Abonné

Publié le 27/11/2009
La polyprescription chez les patients, souvent incontournable, peut aussi être optimisée. Sept spécialistes ont « relooké » 16 ordonnances dans le cadre d’une étude de médecine générale des patients polypathologiques.

Crédit photo : ©DR

Deuxième volet de le l’étude Polychrome (1) dans le cadre d’un travail de recherche en médecine générale à l’Inserm. Après avoir construit la typologie des pathologies chroniques et de leurs combinaisons lors des consultations de médecine générale (voir Généraliste FMC du 23 octobre 2009, n°2502), cette phase s’est fixé pour objectif de s’il est possible d’optimiser les polyprescriptions chroniques par une équipe médicale multidisciplinaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte