Rhinite allergique

Pas forcément anodine  Abonné

Publié le 30/03/2012

Les symptômes retentissent sur la qualité de vie. Sa gravité est liée au risque de développer un asthme.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

J'EXPLIQUE

• Les symptômes de la rhinite allergique (RA) (écoulement et obstruction nasale, larmoiement, éternuements, picotements des yeux et des fosses nasales...) résultent d’une sensibilisation anormale et d’une réaction excessive du système immunitaire envers une substance étrangère au corps, l’allergène. Il s’agit le plus souvent des acariens, des pollens de graminés au printemps ou l'été (rhinite saisonnière) ou des poils d’animaux, notamment de chat. Les symptômes peuvent être sévères et altérer considérablement la vie quotidienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte