Diabétologie

PAS D'“EFFET MÉMOIRE” DU CONTRÔLE INTENSIF DU DIABÈTE  Abonné

Publié le 13/09/2019
VADT, étude de suivi de patients DT2 sur 15 ans, a pendant ses 5,6 premières années comparé l'effet d'un contrôle intensif du DT2 vs contrôle standard. Elle ne montre pas de bénéfice sur les évènements cardiovasculaires. Ces résultats infirment la notion d'“effet mémoire” d'un contrôle glycémique intensif initial sur les conséquences CV.
Controle diabète

Controle diabète
Crédit photo : GARO/PHANIE

Contrôle intensif de la glycémie chez les patients diabétiques de type 2 : suivi à 15 ans

Reaven PD, Emanuele NV, Wiitala WL, & al. Intensive Glucose Control in Patients with Type 2 Diabetes — 15-Year Follow-up N Engl J Med 2019;380:2215-24.

CONTEXTE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte