Recherche en médecine générale

« NON SUBSTITUABLE » : LA RÉALITÉ DES CHIFFRES  Abonné

Publié le 30/05/2014

Source de tensions entre médecins et Caisses, la mention « non substituable » sur les ordonnances a fait l'objet d'un travail de thèse du DUMG de Toulouse - antérieur à la polémique actuelle - présenté au dernier congrès de la Médecine Générale comparant sa perception par le médecins généralistes et les pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte