Prescription

NAGER À CONTRE COURANT  Abonné

Publié le 27/10/2017
A quels freins se heurte la déprescription en médecine générale ? Une étude néozélandaise pointe notamment son caractère chronophage, le manque de recommandations ou de bases de données en cas de multimorbidité.
Prescription

Prescription
Crédit photo : PHANIE

Opinions des généralistes sur la « déprescription » en pratique quotidienneWallis KA, Abby A, Henderson M.. Swimming Against the Tide: Primary Care Physicians’ Views on Deprescribing in Everyday Practice Ann fam Med 2017;15:341-6.

CONTEXTE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte