Homéostasie

L'EXPOSITION EXCESSIVE À LA CHALEUR ET SES PATHOLOGIES  Abonné

Publié le 02/06/2017
L’exposition à la chaleur induit des modifications hydroélectrolytiques qui favorisent une homéothermie. Cependant, lors d’une exposition trop prolongée, le patient fragile (surtout, la personne âgée et le jeune enfant) s’expose à de possibles défaillances multiviscérales, parfois mortelles.
.

.
Crédit photo : Pierre Frances

Nous sommes appelés au chevet de Nicolas, 7 ans qui présente des nausées et des céphalées. Ce jeune enfant est resté seul au bord de la mer, et il a profité durant plus de 5 heures des jeux de mer ; tout ceci sans aucune protection vis-à-vis du soleil (pas de casquette, ni de crème solaire). L’enfant se plaint d’une céphalée diffuse. À l’examen, nous notons une légère tachycardie à 95/mn, mais aussi la présence d’un érythème de la face avec un discret œdème palpébral (cf. photo 1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte