Sevrage tabagique

Les rechutes ne sont pas synonymes d'échecs  Abonné

Publié le 05/03/2010

L’étau se resserre autour des fumeurs invétérés. Une occasion à saisir pour proposer à ceux qui sont motivés une consultation médicale pour un sevrage tabagique où les aides de toutes natures,

« Mme T., 32 ans, essaie en vain depuis plusieurs années de se sevrer du tabac. Elle envisage bientôt une grossesse et demande une aide au sevrage tabagique... »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte