Zapping

Les prescriptions du soir sont les plus à risque  Abonné

Publié le 17/10/2014

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Les médecins ont d’avantage tendance à prescrire des antibiotiques de façon inappropriée à mesure que leur consultation progresse dans la journée, d’après une étude récente du Jama Internal Medecine. Ce travail, de Jeffrey A. Linder et coll. du Brigham and Women’s Hospital de Boston, (Massachussets), avance l’hypothèse que la fatigue décisionnelle augmenterait la probabilité de prescription d’antibiotiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte