Pédiatrie

LES ICTÈRES CHEZ LE NOURRISSON DE MOINS DE 1 MOIS  Abonné

Publié le 13/03/2021

Crédit photo : BURGER/PHANIE

La durée de séjour en maternité s’étant désormais beaucoup réduite, l’ictère néonatal, qui était à l’origine un problème de néonatologiste, devient parfois une pathologie à gérer en cabinet libéral. Il faut absolument repérer l’ictère intense à traiter par photothérapie, ainsi que la cholestase et ses urgences : l’atrésie des voies biliaires — urgence chirurgicale — et l’insuffisance hépatique avec son risque hémorragique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte