Gynécologie

LES FIBROMES UTÉRINS EN 2017  Abonné

Publié le 17/03/2017
Le fibrome est présent chez au moins 50 % des femmes mais symptomatique une fois sur quatre. Il reste encore la première cause d'hysteréctomie en France. L’acétate d’ulipristal est le seul traitement médical du fibrome. L'essor des traitements conservateurs non médicaux vise à préserver la fertilité.

Crédit photo : GJLP/SPL/PHANIE

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes de l’utérus, le plus souvent asymptomatiques, dont la prévalence augmente à partir de l’âge de 30 ans. Il s’agit d’une pathologie fréquente puisqu’une femme sur deux en sera porteuse à partir de 35 ans (1). Et 80 % des femmes afro-caribéennes présentent un fibrome.

SYMPTÔMES

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte