Iatrogénie

LES EFFETS SECONDAIRES APRÈS INTRAMUSCULAIRES  Abonné

Publié le 17/06/2016
Très fréquemment réalisées au sein de la patientèle des généralistes, les intramusculaires exposent à certaines complications. Ces désagréments doivent inciter les praticiens ou les paramédicaux, en charge des patients justifiant cette voie d’administration, à respecter certaines règles pour les réduire.

Crédit photo : DR

Simone consulte car elle a noté depuis plusieurs semaines une tuméfaction solide au niveau de la partie supérieure de sa fesse gauche. Cette infirmière retraitée nous consulte rarement et toujours en urgence. Elle est adepte de l’automédication.  et s’injecte fréquemment des AINS en IM du fait d’un tassement lombaire ancien d’origine traumatique. L’examen de la fesse permet de retrouver la présence d’une masse enchâssée dans le muscle fessier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte