Les attitudes explicatives  Abonné

Publié le 26/06/2009

Pour donner aux attitudes explicatives adoptées par le médecin toutes leurs chances d'être thérapeutiques, deux conditions sont requises : elles doivent d'abord partir des représentations du patient lui-même pour répondre d'une manière pertinente aux questions et aux angoisses que suscitent ces représentations. Elles doivent ensuite s'inscrire dans une relation de confiance pour donner du poids et du crédit à la parole du médecin qui peut prendre alors valeur thérapeutique sous la forme d'une anxiolyse par exemple.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte