Vaccination

Les 7 commandements duBCG  Abonné

Publié le 22/10/2010
La moitié des enfants qui devraient être vaccinés contre le BCG selon les recommandations actuelles le sont effectivement. L’identification des enfants à haut risque de tuberculose exige la maîtrise des indications.

En juillet 2007, l’obligation vaccinale par le BCG a été remplacée par une vaccination sélective des enfants à haut risque de tuberculose. L’étude transversale Epi-BCG (1) menée auprès de 358 médecins généralistes du réseau Sentinelles en 2009 par l’Inserm et l’InVS a montré que moins de la moitié des enfants (44 %) qui devraient êtres vaccinés le sont effectivement. Seuls 59 % des enfants éligibles le sont en Ile de France et 32 % hors IdF. Plusieurs causes ont été identifiées comme des freins à la réalisation du BCG.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte