Toxicologie

LE SYNDROME RÉSINOÏDIEN  Abonné

Publié le 25/11/2016
Il constitue un tableau clinique qui s’apparente à une entérite virale survenant le plus souvent très précocement à la suite d’une consommation de champignons toxiques. Les champignons peuvent aussi être comestibles mais ingérés en grande quantité ou consommés crus.
Champ

Champ
Crédit photo : Dr Pierre FRANCES

Jean-Marc, 62 ans, consulte en urgence du fait de douleurs importantes au niveau abdominal avec un tableau de gastroentérite associant des vomissements importants et une diarrhée. Le patient nous explique avoir noté cette symptomatologie une heure après avoir abondamment consommé des lactaires délicieux qu’il a eu la chance de trouver en quantité dans un bois près de chez lui. D’ailleurs, étant très fier de sa cueillette, il a pris en photo certains spécimen (cf. fig 1). Jean-Marc pense que sa symptomatologie est en relation avec une consommation excessive de ces champignons.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte