Infectiologie

LE SYNDROME DE FITZ-HUGH-CURTIS  Abonné

Publié le 02/10/2020

Le syndrome de Fitz-Hugh-Curtis survient le plus souvent chez de jeunes femmes, et fait généralement suite à une infection à Chlamydiae trachomatis. La symptomatologie est dominée par une douleur de l’hypochondre droit, signe d'une péri-hépatite infectieuse. Le traitement repose sur une bi-antibiothérapie.

Cliché 1 : IRM du foie avec une lame péri-hépatique (flèche verte).

Cliché 1 : IRM du foie avec une lame péri-hépatique (flèche verte).
Crédit photo : Dr Frances

Maryse, 35 ans, qui vit dans la rue depuis plus de 5 ans, vient consulter dans un centre de sans-domicile pour des douleurs abdominales intenses. Il y a quinze jours, elle avait été admise dans un service de gynécologie en raison d’un hémopéritoine secondaire à un kyste hémorragique de l’ovaire. Une salpingectomie et une ovariectomie ont alors été réalisées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte