Le RGO, souvent acide  Abonné

Publié le 02/12/2011

?Selon un article publié par la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE), le reflux gastro-œsophagien pathologique est acide la plupart du temps. « La spécificité du pyrosis et des régurgitations acides est telle que ces symptômes permettent cliniquement le diagnostic de RGO acide sans recourir à l'endoscopie… ». Par ailleurs, le reflux gastro-œsophagien peut être à l'origine de manifestations extra-digestives (pulmonaires, cardiaques ORL…) et de perturbation du sommeil.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte