Zapping

Le psy est un spé comme les autres  Abonné

Publié le 20/05/2011

Depuis plus de 20 ans, les données se multiplient pour montrer l’indigence de la coopération entre MG et Psy et les effets délétères de l’insuffisance de liens entre ces professionnels (fragmentation des soins, retard au traitement des troubles mentaux sévères, interruptions de soins, perte d’informations, etc.). Parmi 6 pays européens, la France est le pays où l’adressage du MG au psy est le plus faible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte