Infectiologie

Le méningocoque, pourquoi c'est grave  Abonné

Publié le 24/11/2017

Les méningites à méningocoques sont graves, imprévisibles, difficiles à diagnostiquer, responsables d’une mortalité élevée et de séquelles.

J’EXPLIQUE

Le méningocoque est l’une des principales bactéries responsables de méningite dans le monde. Dans 26 % des cas, il peut provoquer des septicémies parfois foudroyantes (purpura fulminans). La contamination est interhumaine, par contact direct et prolongé avec les sécrétions oropharyngées. Le portage oropharyngé concerne 10-20 % des sujets sains.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte