Endocrinologie

Le goitre de la jeune fille  Abonné

Publié le 07/05/2009
Les goitres se constituent souvent à l’adolescence. Sans prise en charge, ils évoluent progressivement en nodules au fil des années. Apports en iode et thyroxine réduisent le volume thyroïdien.

Crédit photo : ©BSIP/MARKA FIORONI

Cette jeune fille de 17 ans consulte pour un goitre. Sa mère s’en est alertée car elle est elle-même suivie pour une hypertrophie thyroïdienne et sa sœur a été opérée à 41 ans d’un nodule thyroïdien. Elle s’inquiète aussi pour le futur thyroïdien de la cadette de 11 ans. Ce goitre se manifeste par un léger bombement du cou. À la palpation il est souple, régulier et indolore. La jeune fille est cliniquement euthyroïdienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte